Musikinstrumente + Verlag GmbH

MOECK • Lückenweg 4  D-29227 Celle

Tel +49-5141-8853-0  info(at)moeck.com

Rodage d'une flûte à bec neuve

Les flûtes en bois doivent s'adapter à l'humidité et à la chaleur de la respiration car elles absorbent facilement cette humidité, notamment dans la perce, le biseau et le bouchon: Si la flûte absorbe trop d'humidité, le bois gonfle et travaille, surtout dans la perce. C'est la raison pour laquelle un instrument neuf ne doit pas être trop humide. Il convient par conséquent de ne l'utiliser que quelques minutes par jour au cours des premières semaines.

Ces limites de temps ont un caractère purement indicatif. Il est conseillé, pendant la phase de rodage, de bien écouter son instrument et d'arrêter de jouer lorsque le son change, même si la limite de temps indiquée n'est pas écoulée. Il faut alors bien laisser sécher l'instrument hors de son étui, après l'avoir soigneusement essuyé avec un chiffon. Il ne faut en aucun cas l'exposer à une source de chaleur telle que celle qu'un séchoir à cheveux pour le faire sécher plus vite. Ceci entrainerait très probablement des fissures dans le bois. Les rayons directs du soleil ou un courant d'air froid constant peuvent également provoquer des fissures dans le bois.

Veillez à ne réemployer votre instrument que lorsqu'il est entièrement sec. Nous vous recommandons par conséquent de ne jouer que par périodes de quelques minutes par jour pendant la phase de rodage.

La flûte doit non seulement s'adapter à l'humidité et à la chaleur, mais également aux variations de pression de l'air lors de son utilisation. Il convient donc de ne pas jouer d'emblée des notes aigües, mais de commencer dans le registre grave en jouant des notes longues et soutenues et d'étendre progressivement le registre puis d'accélérer le rythme.

Ces instructions peuvent sembler bien plus compliquées qu'elles ne le sont en réalité. En prêtant bien attention au son de votre instrument, vous en reconnaitrez immédiatement les besoins et constaterez, que, au fil du temps, c'est l'instrument qui se laissera "apprivoiser". Une relation forte s'établira alors entre l'instrument et la personne, qui pourra durer toute une vie.

Les enfants aussi peuvent procéder au rodage de leur flûte. Ils auront peut-être souvent besoin de l'aide de leur professeur, mais le fait de s'occuper soi-même de sa flûte dès le départ renforce l'attachement qu'éprouve un enfant vis-à-vis de son instrument.

Même les enfants dont la production de salive est importante peuvent roder eux-mêmes leur flûte si leur professeur surveille cette phase de rodage. Si l'instrument redevient trop rapidement trop humide, le professeur pourra peut-être prêter une autre flûte à l'enfant et lui permettre ainsi de poursuivre son apprentissage.

Si votre instrument se bouche trop rapidement ou si sa sonorité se détériore, nous vous conseillons de le renvoyer au fabricant. Au fil du temps, les proportions peuvent changer au niveau de la perce, un problème auquel le facteur expérimenté saura remédier facilement. Très souvent, les flûtistes tolèrent trop longtemps des imperfections qui sont absolument superflues sur les flûtes à bec d'aujourd'hui.

Les instruments en plastique ou les flûtes munies d'une tête en plastique ne requièrent aucun rodage. Les flûtes en bois, quant à elles, doivent s'adapter à l'humidité et à la chaleur de la respiration car elles absorbent facilement cette humidité, notamment dans la perce,  le biseau et le bouchon. Si la flûte absorbe trop d'humidité, le bois gonfle et travaille, surtout dans la perce. C'est la raison pour laquelle un instrument neuf ne doit pas être trop humide. Il convient par conséquent de ne l'utiliser que quelques minutes par jour au cours des premières semaines.

Durant les six premières semaines, il convient de ne pas dépasser certaines durées de jeu:

  • 1ère semaine, environ 5 minutes par jour
  • 2ème semaine, environ 10 minutes par jour
  • 3ème semaine, environ 15 minutes par jour
  • 4ème semaine, environ 30 minutes par jour

Il est bon d’utiliser sa flûte tous les jours, mais il faut éviter de la «torturer» dès le départ avec des notes aiguës. Nous conseillons de commencer par les notes graves et d’élargir ensuite lentement le registre. C’est en jouant des notes soutenues et longues ainsi que des passages de notes lents que l’on apprend à bien connaître sa flûte et ses caractéristiques sonores

pornoplanet.org wish4book.com fetish-time.org